FANTÔME AU RENDEZ VOUS

La nuit était fraîche et le ciel d’une clarté sans pareille, à tel point que les étoiles dansaient follement .  La lavandière, ce soir-là, se rendit à la fontaine « a fonteneuve» à la brunante pour éviter la chaleur du jour et pour répondre à l’urgence d’un client pressé.  Les seuls bruits venaient de l’eau de source déversée par les gueules béantes de deux lions, des claquements vigoureux sur la planche à laver et, aux quinze minutes, de l’horloge de la tour de l’église.  La lavandière chantonnait pour cacher sa peur....   Les douze coupsavaient sonné depuis un grand moment.... quand, tout à coup, elle entendit résonner le bruit d’un cheval au trot. Le bruit approchait toujours plus,..... toujours au même rythme.  Elle osait à peine lever les yeux, jusqu’au moment où elle vit passer à quelques mètres de la fontaine un majestueux cheval blanc monté par un aussi majestueux personnage, également drapé de blanc .   Elle frémit de peur et sa peau se raidit de la tête aux pieds.  Le chevalier passa et repassa à trois reprises sans mot dire pour enfin ne jamais revenir.... Des sueurs froides perlaient sur le front de ma pauvre mère; il lui resta toutefois assez d’énergie pour plier tout le linge mouillé dans un panier et courir chez elle.

Quand elle me racontait cette histoire, elle semblait revivre cette peur d’une nuit d’août.  Et  quand je lui posais la question: «Qui était ce chevalier»?   «Elle répondait, convaincue : « Le chevalier était le richissime Di Blasio, revenant la nuit dans les rues du village expier les nombreuses fautes commises contre ses villageois; nous devons prier pour son âme».